Enceintes Organum one

 

Organumone grosplangauche vignette web

 

L’ingénierie mécanique

au service de la musique

 

Les enceintes OrganumOne sont directement issues de nos recherches sur le comportement mécanique des appareils dédiés à la reproduction musicale. D'une conception totalement originale, elles font appel pour la première fois au principe de la “Mise à la terre mécanique différentielle”. En effet ces enceintes bénéficient

d'une mise à la terre mécanique séparée de l'unité de grave-médium et de l'unité d’aigus, qui n'ont aucun point de contact mécanique entre elles.

Une construction massive en métal garantit la neutralité de leurs coffrets sur le plan vibratoire, et l'efficacité des transferts d'énergie parasite, qui se font avec efficacité vers le sol.

Les deux unités de reproduction sonore sont installées au sommet de deux colonnes en acier inox massif, conçues pour optimiser ce transfert d'énergie vers le sol.

 ◆ Ces structures sont maintenues efficacement en place par un socle rigide dont l'horizontalité peut être ajustée par de magnifiques molettes en inox poli, et par une colonne centrale en métal massif, qui soutiennent deux pièces de liaison en PMMA destinées à maintenir en place les deux unités de reproduction du son.

 ◆ Le poids de l'ensemble, de l'ordre de 85 kg par enceinte, témoigne de la qualité des matériaux mis en œuvre. Cet effet de masse est nécessaire pour assurer d'une part des transferts d'énergie de qualité vers le sol ; et d'autre part, une immunité du système par rapport aux sources de vibrations parasites aussi bien internes qu'externes.

 

Sur le plan acoustique


 ◆ L'enceinte de grave médium, est équipée d'un haut parleur de très grande qualité de 180 mm de diamètre doté d’une membrane en alliage spécifique. Hautes capacités d’excursion, très faibles taux de distorsion et excellent rendement caractérisent cette superbe unité.


 ◆ Le coffret est du type Bass Reflex avec un évent de 80 mm de diamètredébouchant sous l'unité.


 ◆ L'enceinte d'aigus en aluminium usiné dans la masse, est équipée d'un HP à dôme de 28 mm en soie traitée, fixé à une bobine mobile support aluminium. Le moteur à bague néodyme, de grande dimension (diamètre externe 56 mm) permet d’obtenir un flux très intense et linéaire. L’entrefer est ferrofluidé afin d’augmenter la puissance admissible. La réponse en fréquence est caractérisée par une excellente linéarité conjuguée à une faible
directivité et par une extension supérieure à 30 kHz. Grande finesse de restitution, haut rendement et très faibles taux de distorsion en font un modèle d’exception.


À l'écoute, on est tout de suite frappé par une dynamique hors norme, procurant une vivacité très naturelle à tous les genres musicaux ; c'est difficile à décrire, mais la musique est transcrite avec une énergie qui semble inépuisable, sans limitation dynamique.


 ◆ Une scène sonore d'une ampleur et d'une précision quasi-holographiques.


 ◆ Une douceur des timbres aigus, qui montent très haut sans aucune agressivité,même sur les fortissimi.


 ◆ Une présence exceptionnelle du registre médium, avec des voix naturelles sans aucun chuintement, sans aucune agressivité même sur des passages fortement modulés - les chœurs sont tout simplement monumentaux - une transparence laissant deviner les moindres inflexions des voix solistes.


 ◆ Un grave qui descend très bas, taquinant l'extrême grave, hors de proportion avec la taille des enceintes ; une articulation du bas médium et du grave qui sont à la fois dynamiques et ciselés ; un impact quasi physique des percussions graves.


 ◆ L'orgue a une présence stupéfiante, par exemple sur le disque Cantate Domino, les trompettes sonnent avec une musicalité éclatante, les chœurs remplissent l'espace avec à la fois une dynamique, une précision et une transparence parfaites.


 ◆ Des timbres instrumentaux et vocaux réalistes, avec un respect des écarts de dynamique laissant entendre le triangle, le piccolo et les cymbales, avec toutes leurs nuances, au beau milieu d'un final cataclysmique...


 ◆ Et par dessus tout, une stabilité totale de l'image orchestrale et des chœurs, même en plein "climax" Mahlérien, propice à restituer l'illusion de la réalité...


Toutes les personnes qui ont écouté ces enceintes, ont été absolument subjuguées par leur musicalité, et essentiellement par l'élan vital ufflent à tous les genres musicaux.

 

Organumone grosplangauche vignette web

Telechargement Version PDF

Ajouter un commentaire